Rechercher

Comparer les fournisseurs d'indices ESG :

Avec l’essor de la finance verte, les fournisseurs d’indices ESG font partie des entreprises florissantes. Ils font partie de ces nouveaux moyens de mesurer les performances des entreprises (voir notre post sur les indicateurs de performance des entreprises) particulièrement prisés par les sociétés de gestion qui souhaitent de l’investissement à impact. Cependant, ces fournisseurs d’indices n’ont pas les mêmes structures ni ne proposent les mêmes offres : rating ESG, heatmaps, indices, … Quelles sont donc ces différences ?



Les structures


On peut aujourd’hui classer les différents fournisseurs d’indice ESG en plusieurs catégories. On peut notamment citer les agences de notations de crédit, les agences de notation extra-financières, les fournisseurs d’indices et les acteurs spécialisés autour du risque climatique.


Les agences de notation de crédit :


Aussi appelées agences de notations financières, ce sont des organismes chargés d’évaluer le risque de non-remboursement d’une dette ou d’un emprunt fait par une entreprise. Elles n’évaluent pas ce risque pour un particulier. La méthodologie utilisée est souvent la suivante : une entreprise demande à être étudiée par une de ces agences, et l’agence sort après analyse un rapport complet des risques d’insolvabilité. Certaines de ces agences établissent désormais des analyses ESG des performances des entreprises, en parallèle des analyses financières. Elles sont parfois critiquées pour l’opacité de leurs indices.

Les trois principales agences de notations de crédit sont Moody’s Corporation, Standard&Poor’s et Fitch Ratings. Elles possèdent 95% du marché global.


Les agences de notation extra-financières :


Ces organismes, comme leur nom l’indique, se concentrent sur l’évaluation qualitative des entreprises, grâce à des critères environnementaux et sociaux. Elles permettent de donner une idée de la responsabilité sociétale des entreprises. En s’inspirant de la structure des agences de notation financières, elles permettent de produire des rapports complets des performances des entreprises, en se basant sur des données publiques et des entrevues avec l’entreprise. Elles ont notamment permis l’essor de l’investissement socialement responsable (ISR).

On compte une trentaine de principales agences mondiales, comme Standard Ethics, Vigeo Eiris ou RepRisk.


Les fournisseurs d’indices :


Ces organismes se concentrent sur l’analyse ESG des entreprises. Elles essayent de couvrir un grand nombre d’entreprises, afin d’avoir une librairie complète et disponible pour les utilisateurs. Contrairement aux agences de notation où c’est l’entreprise qui fait la démarche d’être évaluée et de connaître ses performances, les fournisseurs d’indices proposent aux investisseurs et aux gestionnaires d’actifs de connaître les performances des entreprises qui les intéressent.

On peut citer parmi les grands acteurs sur le marché Bloomberg, Reuters Refinitiv ou encore MSCI.


Les acteurs spécialisés autour du risque climatique :


Ces organismes se concentrent sur les performances des entreprises liés au changement climatique en se basant sur des critères environnementaux.

On peut citer notamment Carbon Delta (filiale de MSCI), Sustainalytics (filiale de Morningstar) ou encore RobecSAM (filiale de Standard&Poor’s).



Les offres


Le rating ESG :


Le rating ESG correspond à la notation ESG des entreprises. Chaque entreprise se voit attribué un score plus ou moins élevé selon ses performances environnementales, sociales et de gouvernance. Selon le fournisseur, la méthodologie pour aboutir à ce score diffère. En effet, il n’y a pas d’harmonisation entre les différentes méthodologies d’analyse ESG.

Certains fournisseurs proposent aussi ce rating ESG sur des pays et pas seulement des entreprises. C’est le cas de ISS ou de Beyond Ratings.


Les données ESG :


Ce sont les données qui ont permis de calculer le score ESG d’une entreprise. Cette offre n’est pas présente chez tous les fournisseurs d’indices et le type de données diffère d’un fournisseur à l’autre. Ainsi, Refinitiv propose plus de 400 datapoints permettant de comprendre les raisons du score ESG d’une entreprise. Cette offre différencie les fournisseurs qui restent opaques sur leurs indices et ceux qui cherchent à expliquer leurs calculs.


Les heatmaps :


Ce sont des degrés de risque par secteur. Par exemple, Moody’s Corporation propose 80 différents secteurs sur lesquels ils évaluent le degré de risque de chaque entreprise. En effet, l’analyse ESG se base sur des critères qui peuvent être très éloignés l’un de l’autre (protection animale et égalité homme/femme ne relèvent pas des mêmes actions), et ces heatmaps permettent de nuancer un score ESG en le décomposant en plusieurs domaines.


Les indices :


Certains fournisseurs proposent des indices financiers qui intègrent les critères ESG. Ces indices proviennent donc d’une analyse financière et extra-financière. C’est le cas de MSCI ou de Standard&Poor’s qui profitent de leurs agences de notation financière et/ou de leurs filiales extra-financières pour donner une conséquence financière à l’analyse ESG.


Le « Screening&Controverses » :


Cette offre permet de détecter si une entreprise a des activités liées à un domaine spécifique ou avec des pratiques spécifiques. Le fournisseur d’indice repère donc les entreprises liées à des « controverses » et le précise dans son analyse globale. Ainsi, ce qui ne pourrait pas forcément apparaître dans un simple score ESG est souligné à côté.


L’alignement aux normes internationales :


Certains fournisseurs mettent en relation les performances des entreprises et les normes internationales. Ces normes peuvent être les 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU, les 10 principes du Pacte mondial ou encore les rapports de la TFCD (Task force on climate-disclosure).



Et SurfMetrics ?


SurfMetrics se positionne comme un fournisseur d’indice ESG qui propose un service de rating ESG et de données ESG. Le score ESG est donné sous la forme de 3 notes, une par domaine (Environnement, Social, Gouvernance), et tous les articles permettant ce calcul sont accessibles par un simple clic !



Sources : Deloitte.com

53 vues0 commentaire